UX VS SEO ?

Expérience utilisateur/Référencement naturel : par quoi commencer et que privilégier?

Certes, les deux sont liées et pas en nécessaire opposition ! Mais la question se pose car de plus en plus d’e-commerçants et de blogueurs essayent d’appliquer à la lettre des recommandations techniques pour optimiser leur S.E.O et ce au détriment d’une expérience client satisfaisante. Et lorsque j’ai demandé à certains intéressés s’ils pouvaient me dire pour quelle raison la présentation de leurs sites était pour le moins médiocre, j’ai obtenu la réponse suivante : « Parce que les moteurs d’indexation Google les aiment ainsi ! ».

Stop! Ceci est faux !
Si c’était peut-être vrai dans l’ère préhistorique de l’I.A., aujourd’hui les robots de Google ont pour objectif de simuler et de comprendre l’intelligence humaine.

Alors penchons-nous sur la question, en faisant le parallèle avec notre monde réel !

Dans le monde réel…

Vous allez faire du shopping :
Vous passez devant la vitrine d’un magasin, celle-ci est minimaliste mais parlante et accrocheuse; vous entrez alors et vous trouvez facilement et rapidement ce que vous cherchez. L’accueil des vendeurs est professionnel, la mise en rayons optimale (ex : magasin de luxe, Apple avec ses produits exposés sur de simples tables).
Bilan positif ! Vous avez apprécié votre visite, vous reviendrez dans ce magasin, et surtout vous allez parler de cette expérience autour de vous.

Autre cas de figure : un magasin qui a suivi toutes les recommandations du offline marketing en oubliant de penser à un élément capital, ses clients !! Après avoir vu les affiches et flyers dudit magasin dans tout le quartier, vous vous trouvez en vous y rendant face à une vitrine pleine de stickers ! Une fois la porte d’entrée franchie, bienvenue dans un grand bazar ; vous ne trouvez pas ce que vous êtes venu chercher et vous êtes harcelés par des vendeurs plus que collants.
Bilan négatif. Vous ne mettrez plus les pieds dans cette enseigne pour laquelle vous ne vous priverez pas de faire de la mauvaise publicité, largement diffusée et relayée par votre entourage.

Et bien côté digital, pas de mystère, c’est idem !

Un site d’e-commerce ergonomique avec une home page simple à comprendre, non agressive (sans couleurs flashy, mille macarons de réductions, etc.), où les produits vendus sont mis en avant grâce à des visuels clairs et d’accessibilité facile (sans besoin de navigation) ; l’expérience d’achat est quant à elle rassurante, la création de compte est simple et intuitive.
Le bilan est positif ! Vous allez revenir y faire vos achat, vous allez en parler sur les réseaux sociaux et également à vos amis autour d’un café et apporterez sans aucun doute de nouveaux clients sur le site.

En revanche : un site d’e-commerce qui a fait un blog, empli sa homepage de contenu avec une densité de mots clé impensable, acheté des liens retours partout et créé ses pages sur tous les réseaux sociaux, partagé des vidéos, etc. Certes, grâce à tout cela nous allons trouver le site ! Mais allons-nous y rester ? Car l’enjeu est bien là. Si tous les autres aspects sus mentionnés (ergonomie, etc.) ne sont pas travaillées, on fermera la page du site plus vite que nous l’avons ouverte. Si l’UX n’est pas optimal, on ne reste pas sur le site et on n’achète pas non plus par conséquent. Cela a des répercutions, car les robots d’indexation Google aujourd’hui prennent en considération le taux de rebond et le temps passé sur le site.

Bref, les techniques SEO sont importantes mais ayez une stratégie de satisfaction client (customer centric). Vous devez essayer de comprendre au mieux vos clients et de répondre à leurs besoins et en finir avec la vision « je fais ce qu’il faut, les clients finiront pas venir ».

Vous allez me dire, très bien ! Mais alors, comment avoir ses premiers clients?

Vos premiers clients seront votre entourage, vos proches, votre cercle d’amis et de contacts dans la vraie vie comme dans le digital.
Clairement et sans hésitation aucune, chez STRADIGIX on vous recommande de privilégier, s’il y a lieu de faire un choix, de s’attaquer d’abord à l’UX.

Et pour simplifier le propos :

UX en priorité :

Des clients satisfaits de leur UX > restent sur le site > achètent   > parlent de vous >
les robots d’indexation analysent un faible taux de rebond, un nombre de visiteurs en augmentation qui restent jusqu’à l’achat >
les visiteurs évoquent positivement votre site dans leur posts sur les blogs et réseaux sociaux > vous gagnez en notoriété aux yeux des robots qui jugent que votre site est pertinent et ils l’affichent aux prospects ayant le profil de vos visiteurs (personnalisation) > vous engendrez ainsi plus de visiteurs et donc plus de clients > plus de CA =   votre réel objectif est atteint !

S.E.O en priorité :

Buzz > beaucoup de visiteurs > le site est compliqué > le taux de rebond est énorme > Google juge votre site non-pertinent > vous perdez des places en ranking > et vous ne gagnez plus d’argent  > ce n’est pas l’objectif !
Chez STRADIGIX, on vous conseille une technique simple à mettre en pratique :

Prenez un panel de vos potentiels clients 4,5, 10 personnes ou même plus (plus on a mieux c’est ;)) ; présentez leur votre site sans rien leur dire et recueillez leur retours et recommencez jusqu’à obtenir leur satisfaction (demandez-leur s’ils sont prêts à acheter sur le site, ce qu’ils pensent des couleurs, des visuels, ce qui est à changer et surtout s’ils connaissent des sites qui leur ont donné vraiment satisfaction et ce pour vous en inspirer)… dans la mesure du possible, faire de l’A/B testing.